VetoPartner : logiciel vétérinaire

Au final, s'il est légitime de vouloir développer son activité avec de nouveaux services, le vétérinaire doit protéger son fichier clients - car il constitue l'essentiel de la valeur de son entreprise - et se prémunir d'une double sanction pour non respect du secret professionnel.