VetoPartner : logiciel vétérinaire
 
Vous êtes ici: Travailler en multi-sites avec VetoPartner

Travailler en multi-sites avec VetoPartner

Le principe du multi-sites existe déjà depuis quelques années pour VetoPartner.
Travailler à distance depuis plusieurs sites est une pratiques courante pour certains vétérinaires.

Ce que nous nommons multi-sites à partir de la version 2.132 de VetoPartner correspond à un cloisonnement de certaines fonctionnalités afin de distinguer “qui fait quoi ?.

Le multi-sites en informatique a pour raison d'être la mise en commun de certaines données.
Mais rien n'empêche de ne pas vouloir tout partager au sein d'un groupe de cliniques.
La centrale n'est pas forcément la même pour tous, le tarif des honoraires n'est pas forcément le même :
un peu de concurrence est parfois intéressante !

Ce qui est commun à tous les sites :

  • Le fichier clients/animaux

Ce qui est cloisonné :

  • Le tarif produits peut être différent d'un site à l'autre
  • Le tarif des honoraires peut être différent d'un site à l'autre
  • Les produits en stock peuvent être déplacés entre les sites
  • Un utilisateur est lié à un ou plusieurs sites
  • La comptabilité est disponible par utilisateur et par site
  • Chaque site possède son planning, et chacun peut accéder au planning de l'autre site
  • La salle d'attente…

1- Ma clinique est indépendante

Le réseau informatique classique d'une clinique (jusqu'à 5 postes)

Les ordinateurs sont reliés en réseau via un switch. La qualité du réseau est essentielle.
Nous observons qu'elle est trop souvent négligée, car mise en place avec des équipements non adaptés (cliquer ici pour en savoir plus sur ce qu'est un "bon réseau").

VetoPartner est installé de la même manière sur tous les postes.
On choisit l'ordinateur qui sera nommé “serveur” et qui sera le seul à posséder la base de données.

Le choix du système d'exploitation est libre : Windows XP, Windows Vista, Windows 7. Chaque ordinateur peut avoir un système différent.
Ce schéma est majoritairement utilisé dans les cliniques.

On peut aussi travailler sur des Mac avec VetoPartner, à condition de faire cohabiter Windows avec le système Mac OS X.
C'est une pratique courante.

Nous avons de plus en plus d'ordinateurs dans la clinique

A partir de 4 ou 5 postes, il faut commencer sérieusement à envisager un vrai serveur pour gagner en rapidité et en sécurité.
Un bon serveur disposera d'un processeur Xéon et d'un système d'exploitation tel que Windows Serveur 2003 ou 2008.

Se pose alors le choix de la méthode d'installation de VetoPartner :

  • soit on continue à installer VetoPartner sur tous les postes, y compris sur le serveur,
  • soit on installe VetoPartner uniquement sur le serveur. Les postes clients restent nus et accèdent au serveur via un accès bureau à distance en ouvrant des sessions sur le serveur. C'est plus cher mais plus sécurisé et plus rapide. Seul le serveur travaille. Aucun déploiement sur les postes clients, donc réduction des coûts de maintenance.

Nous avons besoin de travailler à distance

Plusieurs méthodes permettent de travailler à distance, par exemple depuis son domicile ou depuis un autre établissement.
Ces méthodes sont indépendantes de VetoPartner.
Une liaison Internet est indispensable.
Un chapitre est dédié à ces solution. Cliquer ici pour le lire

2- Nos cliniques font partie d'un groupe

La mise en place d'un réseau entre les cliniques n'est pas très différente d'un réseau local classique.
Toutes les cliniques ayant un accès à Internet, elles peuvent accéder à un serveur commun.

Si vous avez décidé de mettre en commun vos données informatiques, les questions à se poser sont :

  1. Dans quelle clinique du groupe mettre en place le serveur ?
  2. Et si on externalisait totalement l'informatique chez un hébergeur ?
  3. Quel type de serveur mettre en place ?
  4. Quels sont les risques ?

Dans quelle clinique du groupe mettre en place le serveur ?

Le lieu n'a pas vraiment d'importance si la connexion Internet est de qualité égale dans toutes les cliniques.
Il faut veiller à avoir un débit Internet sortant suffisamment important, et des compétences techniques accessibles rapidement.
Ces compétences ne sont pas liées à VetoPartner lui même. Elles sont liées au serveur et à son paramétrage.
De nombreuses sociétés de services spécialisées proposent ce type de prestation.

Et si on externalisait totalement l'informatique chez un hébergeur ?

A la lecture de paragraphe précédent, vous comprenez que le serveur peut très bien être localisé en dehors de vos locaux.

Pour des raisons de sécurité et de coûts de maintenance, on peut préférer faire appel à une société qui proposera - moyennant un abonnement - d'héberger votre serveur dans ses propres locaux.

Ce prestataire assurera les sauvegardes sur des systèmes hautement sécurisés.
La vitesse d'accès Internet à ses serveurs sera sans aucun doute bien plus rapide que celle de la clinique.

Beaucoup d'entreprises proposent ce type de service :

  1. soient elles disposent de leurs propres serveurs,
  2. soient elles font elles-mêmesd appel à de très gros “datacenter” (cliquer ici pour la définition - source Wikipedia) tel qu' OVH.

Quel type de serveur mettre en place ?


Windows Serveur 2008 ou 2012 - connexion TSE :

Un serveur de qualité repose généralement sur le système d'exploitation Windows Serveur 2003 ou 2008.
Un tel serveur, si le matériel est lui aussi de qualité, fonctionne comme une horloge.
Mais attention, cela à un coût et demande des compétences.
Le prix est fonction du nombre d'utilisateurs, ou plutôt du nombre de connexions simultanées nécessaires (nombre de sessions).

A mon sens, c'est ce qui se fait de mieux !


Linux et la virtualisation :

Voici une autre solution élégante, très abordable, mais qui demande des connaissances techniques.
Nous déconseillons cette solution si vous n'avez que peu de temps à consacrer à l'infrastructure informatique.
La solution précédente, avec un serveur Windows 2008 ou 2012 est largement préférable, éprouvée, et fonctionne très bien avec VetoPartner.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du système d'exploitation libre, Open Source et gratuit qu'est Linux (source Wikipedia) ?
Que savez-vous de la virtualisation (source Wikipedia) ?

La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts.”

Imaginez un ordinateur très puissant (il faudra juste acheter le matériel) équipé d'une distribution Linux (gratuite).
Installez un logiciel de virtualisation (gratuit) et mettez en place en quelques minutes autant d'ordinateurs “virtuels” que nécessaires sur votre serveur (il faudra tout de même disposer de licences Windows XP - par exemple).

Voilà. Vous avez réalisé à moindre coût un serveur sur lequel installer VetoPartner.
Il vous suffit d'utiliser un logiciel de prise de contrôle à distance gratuit tel que LogMeIn, et vous pouvez travailler en multi-sites très facilement sans installer VetoPartner sur les ordinateurs des cliniques.

Quels sont les risques ?

Le travail à distance repose sur l'accès à Internet.
Donc le risque est la coupure de réseau.

Mais on oublie un autre type de réseau : EDF.

Nous ne sommes pas tous égaux devant les réseaux EDF et Internet.
Mais, désormais, la fiabilité de ces réseaux est très élevée. Les coupures sont très rares et très courtes.
Nous vous conseillons cependant de prendre un abonnement Internet PRO qui vous donnera une assurance de débit et de fiabilité de la ligne.


reseau_multi_sites.txt · Dernière modification: 2017/09/12 15:30 (modification externe)