VetoPartner : logiciel vétérinaire
 

Analyseurs biologiques

Comment brancher mes analyseurs sur mes ordinateurs ?

La nouvelle méthode

La nouvelle façon de relier les analyseurs à VetoPartner consiste à cloisonner ces deux univers afin de savoir à coup sûr à qui s’adresser en cas de dysfonctionnement.

Il n’y a désormais plus de liaison directe par câble “série” (lire le paragraphe suivant sur l’ancienne méthode) entre les analyseurs et VetoPartner, donc plus de problème de longueur de câble, et plus aucun soucis technique.
VetoPartner s’adresse à une station, ou au logiciel du fabriquant de l’analyseur, par le réseau de la clinique.

Les demandes d’analyses sont réalisées depuis VetoPartner.
En retour, VetoPartner reçoit un PDF des résultats d”analyses qu’il enregistre dans le dossier médical de l’animal.

L'ancienne méthode

Traditionnellement, les analyseurs étaient branchés directement sur l’ordinateur le plus proche via un câble “série” (aussi nommé “RS232”). Le brochage est nommé “DB9”.

VetoPartner a toujours été en mesure de récupérer les résultats bruts de tous les analyseurs. Il en est encore capable, mais nous conseillons “très fortement” de passer par la nouvelle méthode afin de disposer de toutes les fonctionnalités des analyseurs.

Ce type de branchement nécessite que l’ordinateur dispose d’un port série (RS232) par analyseur.
D’une part, les ordinateurs récents ne sont plus équipés de ports séries, et d’autre part, se pose souvent un problème de longueur de câble car il y a une limite physique de quelques mètres en raison d’une perte de signal.

Le manque de port série sur l’ordinateur est réglé de deux manière :

  1. ajout d’une carte série dans l’ordinateur (si ce n’est pas un portable car dans ce cas…pas possible) :cette solution est la meilleurs d’un point de vue fiabilité
  2. ajout d’un convertisseur qui transformera un port USB en port série : cette solution est à employée si on a pas le choix. Mais souvent, l’expérience montre que ces petits convertisseurs ne sont pas fiables. Il y a toujours des exceptions, mais je préfère vous prévenir.

Le problème de la longueur des câbles séries n’a aucune solution, sauf à employer des câbles séries blindés pour repousser de quelques mètres le problème. Demander à votre fournisseur d’analyseurs ce qu’il en pense.

Comment tester si mon analyseur branché sur le port série de mon ordinateur transmet bien des données à l’ordinateur ?

Ce qui va être expliqué ici est indépendant de VetoPartner. La première chose à faire est justement de fermer VetoPartner sur cet ordinateur.

La seconde chose à faire est de téléphoner au support technique de la société qui vous vendu l’analyseur.
Ce qui va être expliqué dans la suite de ce paragraphe est un guide qui ne saurait se substituer à l’expérience de votre revendeur d’analyseur, ni se substituer à ce pourquoi vous lui avez signé un chèque.

Si vous souhaitez tout de même le faire vous même, voici un peu d'aide :

Etape n°1 : allumer l’analyseur, et assurez-vous qu’il est correctement paramétré pour être en mesure d’envoyer des données vers un ordinateur. C’est le moment de vous créer une fiche en notant le protocole pour envoyer manuellement des données depuis l’analyseur.

Etape n°2 : repérer le n° du port série (de l’ordinateur) sur le quel est branché l’analyseur. Vous pouvez vous aider du “gestionnaire de périphériques” de Windows. Il se trouve en faisant “clic-droit” sur l’icône “Ordinateur” (ou “Poste de travail”), puis en choisissant l’option “Propriétés”.
Rechercher ensuite l’option “Gestionnaire de périphériques”. Soit le port série se retrouve dans la section “Ports (COM et LPT)”, soit le convertisseur “USB vers port série” dispose de sa propre entrée dans la liste, soit…bon courage…
Par habitude, en cas de doute, je débranche le câble série, j’attends quelques secondes, puis je ne rebranche.
Il devrait se passer quelques chose dans la fenêtre…ce qui me fait déduire où se cache ce port série.
Une fois retrouvé, noter son numéro (de port COM).

Etape n°3 : Exécuter un espion qui va “écouter” tout ce qui arrive depuis l’analyseur sur le port série. Il existe un bon paquets de logiciels pour faire cela. Si vous connaissez le logiciel “HyperTerminal” qui était livré avec Windows, alors utilisez-le. Sinon, vous pouvez télécharger et exécuter un utilitaire “maison” développer par nous-même dans cet unique objectif (il se trouve disponible en cliquant ici ).
Il suffira de

Etape n°4 : envoyer des données depuis l’analyseur (voir la documentation de l’analyseur).

Etape n°5 : Soit l’espion de port COM n’affiche rien, soit il affiche des caractères qui une fois parcourus ressemblent bien à des résulats d’analyses (c’est alors bon signe…).

  • Si il n’affiche rien, alors contacter le support technique de la société qui vous a vendu l’analyseur, et lui seul.
  • Si l’espion affiche des données et qu’elles sont compréhensible, alors à priori la liaison entre l’analyseur et l’ordinateur est fonctionnelle.
les_analyseurs_biologiques_branchements.txt · Dernière modification: 2017/09/12 15:30 (modification externe)