VetoPartner : logiciel vétérinaire
 

Le développement du nouveau dossier médical de VetoPartner est terminé.

Nouveau dossier médical : cela faisait 15 ans que son organisation générale n'avait pas changé.
Pendant ce temps, l'informatique a beaucoup évolué. Le matériel et les systèmes modernes apportent de nouvelles facilités.
Rassurez-vous car il est probable que le fonctionnement du dossier médical ne changera pas dans les 15 prochaines années étant donné l'aboutissement auquel il est arrivé.

En conséquence : nouveau moteur de recherche dans les dossiers, nouvelle gestion des posologies, règles de facturation automatiques et d’autres surprises.

En parallèle de toutes les évolutions que nous apportons chaque mois, c’est un marathon de 3 ans qui s’achève avec bonheur, et qui nous aura occupé la majorité de nos congés, de nos soirées et de nos week-ends.

Cette version se diffuse progressivement dans les cliniques depuis la fin décembre 2015. L'étalement dans le temps est volontaire, comme expliqué dans le paragraphe juste en dessous (“Comment se passe le déploiement…”).

Pour les plus pressés, il est toujours possible de mettre à jour tout de suite manuellement le logiciel sur vos ordinateurs en commençant par cliquer sur le bouton bleu “Télécharger” .

Comment se passe le déploiement des mises à jour dans les cliniques ?

Les cliniques sont informées automatiquement au sein du logiciel VetoPartner (module des tâches à faire - icône “fleur jaune”) dès qu’une mise à jour est disponible. Le logiciel vérifie tous les matins par Internet si une mise à jour est disponible. En quelques clics depuis cette tâche, la mise à jour est en place sans aucune connaissance informatique.

Toutes les cliniques ne sont pas informées en même temps. Pourquoi ?

Vous avez dans doute entendu ces rappels de millions de voitures par les constructeurs suite à des défaillances observées bien après le cycle de fabrication ? Nous ne voulons pas faire face à ce même genre de problème si un « bug » est détecté au moment de la diffusion d’une mise à jour du logiciel.

Donc les cliniques sont informées progressivement, par petits groupes choisis aléatoirement par notre serveur. Si un bug est détecté, nous sommes alertés rapidement, et corrigeons. Au bout de quelques jours, toutes les cliniques sont informées. C’est plutôt malin, n’est-ce pas ?

Derrière le logiciel « VetoPartner » que vous utilisez quotidiennement, il y a plusieurs centaines de milliers de lignes de codes. Prenez plusieurs romans qui se trouvent sur votre table de nuit, additionnez le nombre de lignes, et vous serez encore très en dessous de la quantité de lignes de codes rédigée pour constituer VetoPartner. Il est alors facile de comprendre qu’une faute d’orthographe puisse encore exister malgré une dizaine de relectures. Aucune perfection n’existe.

Donc en résumé, il est premièrement préférable de toujours attendre que le logiciel vous signale lui-même qu’une mise à jour est disponible, et deuxièmement toujours faire ses mises à jour. Si vous ne supportez pas d’attendre, alors vous pouvez télécharger la mise à jour depuis l'espace de téléchargement (CDRom), bouton bleu, et faire la même chose à la main. C’est juste plus long. Il est plus simple de laisser faire le logiciel.





deploiement_des_mises_a_jour.txt · Dernière modification: 2016/11/30 19:36 par yann